AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
Partagez | 
 

 Deviens ma famille [pv Latika]

Aller en bas 
AuteurMessage
Minati Raddhal
Royaume du bout de l’océan
Royaume du bout de l’océan
avatar

Messages : 19

Feuille de personnage
Votre âge: 17 ans
Votre devise: "Les esprits valent selon ce qu'ils exigent. Je vaux ce que je veux. "
Race: Humain/Humaine

MessageSujet: Deviens ma famille [pv Latika]   Mar 30 Oct - 14:40

Minati & Latika
M
inati poussa un soupir d'ennui tandis qu'elle réactivait pour la nième fois le mécanisme de la boîte à musique posée sur sa table de chevet. La vie pouvait être d'un ennui, parfois... souvent. Il n'y avait jamais grand chose à faire, au palais, et une fois ses précepteurs ayant fini leur travail, il ne lui restait plus qu'à s'enfermer dans sa chambre et à attendre que le temps passe... ce qui ne tardait jamais à l'exaspérer. Et lorsqu'elle s'exaspérer, rien d'autre ne lui venait en tête sinon de chercher à obtenir quelque chose qu'elle n'avait pas encore. En effet, on ne pouvait pas dire que Minati manquait de jeux, de livres, d'animaux à dorloter... et toutes ces sortes de choses qui auraient dû suffire à intelligemment l'occuper. Il n'en demeurait pas moins qu'elle se lassait trop rapidement des cadeaux qu'on lui faisait (ne songeant à les apprécier que durant un millième de seconde), et qu'elle était toujours à l'affût de cadeaux supplémentaires, supposés la combler enfin pour de bon, et qui ne remplissaient jamais leur tâche comme il se devait.

Cette boîte à musique avait été l'une des dernières exigences de la fille du sultan. Elle l'avait reçu le matin même, et les hommes de son père avaient dû traverser la moitié du pays pour l'obtenir, mais à peine en avait-elle observé la mécanique et apprécié la mélodie deux fois qu'elle souhaitait déjà passer à autre chose. C'était finalement moins drôle et distrayant que ce qu'elle aurait cru. Armé de son habituelle facilité à passer à autre chose, Minati comptait trouver son père, et réclamer qu'un cithariste vienne les distraire pour égayer son dîner et lui ôter de la tête la répétitive mélodie que la boîte à musique avait ancré dans son cerveau quand en chemin, elle surprit une conversation entre la quatrième et la sixième épouse de son père (deux femmes qu'elle n'appréciait guère, notamment parce qu'elles avaient pour enfant trois garçons particulièrement détestables et, à ses yeux, insolents)... elles parlaient de Latika, et comme à chaque fois qu'il était question de Latika, Minati ne pu s'empêcher d'essayer d'entendre le plus de détails possible au sujet de ce qui se disait concernant celle qui était pour la princesse un objet total d'admiration. Quand elle entendit le mot « mariage », le sourire de la demoiselle s'élargit. Alors son père allait enfin épouser Latika ! Quelle merveilleuse idée !

Elle entendit également que la jeune femme se trouvait actuellement au palais, elle attendait, semble-t-il, que le sultan soit sorti de réunion, dans la cour du palais. Ni une ni deux, la fille de sultan se précipita dehors, laissant les autres s'incliner sur son passage sans leur accorder la moindre attention, jusqu'à ce que son regard tombe enfin sur elle. L'adolescente se jeta littéralement dans les bras de la prétendante de son père avant de lui adresser un grand sourire.


- Latika ! Tu vas bien ?
Elle se desserra de l'étreinte qu'elle avait imposé à la jeune femme avant d'ajouter, toujours souriante. Tu n'aurais pas quelque chose à me dire, dis ?
code by Mandy